Les Antibiotiques (UE 2.11.S1)

thermometer

Voici une fiche résumée sur les antibiotiques, l’essentiel y est il me semble. Le principal risque des antibiotiques est l’allergie ou l’oedème de Quicke. Certains médicaments comme l’Augmentin par exemple ne se préparent pas dans un soluté de G5% . D’autres comme les Macrolides sont à passer avec un débit lent. Ci-dessous: les bêtalactamines, aminosides, macrolides, quinolones, tetracyclines, antistaphylococciques, antituberculeux, etc.

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous si vous verriez des infos à ajouter.

LES BETALACTAMINES

Pénicillines :

-Antibiotiques bactéricides temps dépendant

-Administration: voie parentérale IM/IV

  • -Péni G : uniquemnet parentéral
  • -Péni V : utilisable voie orale (ORACILLINE)
  • -Péni  M : BRISTOPEN, ORBENINE
  • -Péni  A : voie orale et parentérale CLAMOXYL (amoxicilline), AUGMENTIN (amox+ acide clavulanique)
  • -Autres : TICARPEN, CLAVENTIN, PIPERACILLINE, TAZOCILLINE

Contre-indications: mononucléose infectieuse, allergie

Effets indésirables : allergie et allergie croisée aux céphalosporines, diarrhées, colites pseudomenbraneuse (AUGMENTIN); plus rares: hépatotoxicité, neurotoxicité, hémorragie

Surveillance: toujours demander les antécédents allergiques à la pénicilline, et $ après première injection. ATTENTION : L’AUGMENTIN est incompatible avec G5%

 

Céphalosporines :

-Antibiotiques bactéricides

-Administration: voie orale/IM/IVD lente

  • 1ère génération : spectre large, voie orale (ALFATIL, ORACEFAL), voie IV/ IM (CEFAZOLINE)
  • 2ème génération : antibioprophylaxie, voie orale (ZINNAT), voie IV/IM (ZINNAT, CEFOXITINE)
  • 3ème génération : voie orale (OROKEN, ORELOX), voie IV/IM (CLAFORAN, ROCEPHINE, FORTUM)
  • 3ème génération à spectre large : AXEPIM (IM/IV), CEFROM (IV)

Effets indésirables : néphrotoxicité, allergies croisées avec les pénicillines, diarrhées, colite pseudomenbraneuse (ROCEPHINE, ceftriaxone), hématotioxicité (éosinophilie, leucopénie, thrombopénie), hépatotoxicité (augmentation des transaminases), toxicité locale (douleur en IM, veinite IVD)

Surveillance: toujours demander les antécédents allergiques, $ après première injection, $ fonction rénale

  • Autres :
    • Carbapénèmes : TIENEM, INVANZ, MERONEM, DORIBAX
    • Monobactam : AZACTAM (IV/IM)

 

LES AMINOSIDES

-Antibiotique bactéricide dose dépendant à spectre large toujours associé à un bêtalactamine

-Administration: voie parentérale IM++, perfusion IV sur 30-60 minutes (IVD à proscrire), s/c à         proscrire car risque de nécrose cutanée

-élimination urinaire. STREPTOMYCINE, GENTALLINE, NEBCINE, NETROMICINE, AMIKILN

Contre-indications: myasthénie, grossesse et allaitement, insuffisance rénale sévère, hypoacousie préexistante, allergie aminoside ou sulfite, sujet malvoyant

Effets indésirables : néphrotoxicité (insuffosance rénale), ototoxicité, blocages neuromusculaires, réactions allergiques,

Interactions médicamenteuses:

  • avec médicaments néphrotoxiques: aminosides, amphotéricine B, ciclosporine, cisplatine, furosémide, polymyxines, certaines céphalosporines, vancomycine
  • avec médicaments ototoxiques: furosémide, bumétamide, curares, myorelaxants, anesthésiques locaux

Surveillance: $ rénale et auditive; ne pas mélanger avec bêta-lactamines, héparine, thiopental

$ biologique: valeur pic (30 minutes après la perfusion) et valeur résiduelle

 

LES MACROLIDES

-Antibiotiques bactériostatiques à spectre large; érythromycine (couleur rouge)

  • -ERYTHROCINE, ROVAMYCINE, JOSACINE, RULID, ZECLAR, NAXY, ZYTHROMAX
  • -KETEK cp, PYOSTACINE cp
  • -SYNERCID perfusion
  • -DALACINE voie orale/IM/IV, LINCOCINE voie orale/IV/IM

Contre-indications: allergie, certaines associations médicamenteuses (ergot de seigle, érythromycine injectable, ciclosporine, oestrogènes, théophylline, warfarine, inducteurs enzymatiques)

Effets indésirables : troubles digestifs, allergies bénignes, trhombophlébite, hypoacousie (chez l’insuffisant rénal sévère), trouble rythme cardiaque (pour la forme injectable), sténose du polype (chez l’enfant), colites pseudomembraneuses

Surveillance: $ hépatiques chez l’insuffisant hépatique, $ rénale.

Précautions d’emploi : Doser débit lent perfusion, Erythromicine IV pas d’injection d’autre produit dans la même veine et double dilution reconstitution EPPI puis NaCl

 

LES QUINOLONES

-Antibactérien de synthèse

-Administration: per os, IV lente, collyre, goutte articulaire

  • 1ère génération : action locale (cible les entérobactéries). Voie orale : PIPRAMFORT, APURONE
  • 2ème génération : élimination urinaire, action générale. Voie orale et parentérale : PEFLACINE, OFLOCET, CIFLOX, TAVANIC, IZILOX. Voie orale : NOROXINE, LOGIFLOX

Contre-indications: enfant jusqu’à la fin de la période de croissance, antécédent de tendinopathie, hypersensibilité, épilepsie, troubles cardiaques (moxifloxacine), allaitement

Effets indésirables : troubles digestifs, douleurs musculaires et tendineuses, risque de photosensibilisation (>4jours), troubles neuropsychiques

Surveillances: potentialisation AVK, éviter l’exposition au soleil, arrêter le traitement si douleurs osseuses ou tendineuses

 

LES TETRACYCLINES

-Antibiotiques bactériostatiques

-Administration: voie orale, pommade dermique/ophtalmique. Per os : VIRAMYCINE, MINOCYNE, ZACNAN. Voie parentérale : TYGACIL

Contre-indications: enfant de moins de 8 ans, femme enceinte, , exposition aux soleil, insuffisance rénale/ hépatique, rétinoïdes (ttt)

Effets indésirables : troubles gastro-intestinaux, réactions cutanées allergiques et photosensibilisation, coloration brune des dents chez l’enfant

Association indésirable: pas de lait ou produit contenant du calcium, administrer à 2 heures d’intervalle entre des anti-acides et des sels de fer, anticonvulsivants, psoralène, zinc, attention avec les AVK

Surveillance: irritation au point d’injection, pas d’exposition au soleil ni UV

 

 

LES ANTISTAPHYLOCOCCIQUES

Acide fusidique (FUCIDINE):

-Spectre étroit, infection à staphylocoque. Cp, suspension buvable et flacon injectable. Associé à autre antibiotique

$ fonction hépatique si ttt prolongé

Glycopeptides:

-Spectre étroit, Vancomycine

Administration: perfusion, PSE

Surveillance: veinite

Voie IV : infection à staphylocoque ou streptocoque. Voie orale : colite pseudomenbraneuse due à clostridium difficile

  • TARGOCID: IV IM uniquement, spectre étroit
  • ZYVOXID: effets indésirables : diarrhées, nausées, céphalées
  • CUBICIN: effets indésirables : diarrhées, nausées, céphalées, surinfection mycosique

 

LES ANTITUBERCULEUX

-Agit sur le Bacille de Koch, traitement long

Isoniazide (RIMIFON) :

  • Effets indésirables : hépatotoxicité, neuropathies périphériques
  • Surveillance: $ troubles neurologiques, transaminases

Rifampicine :

  • Effets indésirables : nausées, vomissements, coloration rouge des urines, larmes et selles
  • Surveillance: $ fonction rénale, hépatique, plaquettes

MYAMBUTOL

  • Effets indésirables : éruption cutanée, troubles digestifs, névrites optiques

PIRILENE

  • Effets indésirables : hépatotoxicité, arthralgies, hyperuricémie, nausées vomissements

 

AUTRES ANTIBIOTIQUES

FOSFOCINE

  • Voie orale : MONORIL, URIDOSE, ttt des cystites. Voie IV : toujours associé péni, céphalo, aminosides, quinolones
  • Surveillance: $ électrolytique car beaucoup de Na+ avec

FLAGYL

  • Sulfamides : BACTRIM
  • traitement: préventif sida; curatif pneumocystose et toxoplasmose
Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 votes)
Note: 10, 00 / 10
Loading...Loading...

Soyez le premier à commenter sur "Les Antibiotiques (UE 2.11.S1)"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.

*