3 solutions au travail posté de nuit (autre que le café)

coffeenight

Le travail posté de nuit nécessite une bonne hygiène de vie. Outre le fait que vous obtenez plus de jours de repos, ce rythme fatigue plus rapidement le métabolisme. Le point sur une hérésie en matière de santé…

Malade au bout de 15 ans!

Tout soignant connaît la fatigue, les journées de 12 heures qui font mal aux jambes, je ne vous apprends rien. En revanche peu connaissent les méfaits du travail posté de nuit à long terme…

Pour prendre soin des autres il faut prendre soin de soi.

Je me souviens d’une soignante revenant d’un arrêt maladie et expliquant à ses ex-collègues (désormais) pourquoi elle ne pourrait plus travailler. 15 ans de travail de nuit avait suffit à bousiller son métabolisme, son médecin était formel: vous avez de l’ostéoporose, les os qui s’effritent quoi. A 50 ans je ne souhaite à personne d’être dans une telle situation.

La faute à une mauvaise hygiène de vie?

Travailler la nuit en 10 ou 12 heures implique de ne pas voir la lumière du jour durant ces 10 à 12 heures.

Cette répétition du manque de soleil au long terme est la cause de nombreux troubles: dépression, anxiété, ou comme dans mon exemple l’ostéoporose.

Le manque de soleil implique un manque de vitamine D car notre métabolisme a besoin des rayons du soleil pour synthétiser cette vitamine  responsable de la saine fixation du calcium dans les os et de la bonne humeur :)

Il n’y a certainement pas que le manque de soleil qui a causé cette maladie chez cette personne. En effet, le régime alimentaire et l’activité physique contribuent aussi au maintient ou non des fonctions vitales de notre organisme et à la régulation hormonale.

La nuit le métabolisme a besoin de plus de sucres pour compenser. L’ennemi numéro 1 du soignant en service est… (roulement de tambour): le sirop de glucose!! Contenu dans toutes les confitures, sirops et gâteaux (et crèmes dessert!), il fatigue le pancréas en lui infligeant des sucres qu’il ne peut pas assimiler. A ce sujet vous pouvez lire mon article sur le régime paléo.

Le sirop de glucose favorise le diabète de type 2, ironiquement appelé « diabète du sujet âgé » (voir mon autre article sur la personne « âgée ») et provoque des pic d’insuline. Vous savez ce coup de barre que l’on ressent après le repas…

Solution #1: L’activité physique, le sport

L’inactivité physique est le plus grand nuisible de tous les temps. Marcher 30 minutes par jour ne fera pas de vous un athlète, il fera de vous quelqu’un qui marche 30 minutes… Autrement dit, si vous souhaitez rouler en Ferrari, vous n’appréhenderez pas la vitesse au volant d’une 2cv.

L’activité physique active le péristaltisme intestinal et favorise une digestion saine. La transpiration d’une activité physique (intense donc), permet au corps d’évacuer les toxines. C’est ce qui fait que vous allez avoir tendance à vouloir cracher lorsque vous courrez durant longtemps: le corps élimine les déchets de l’organisme.

Vous travaillez également vos articulations, tendons, muscles, etc. Tout ceci augmente votre endurance et votre résistance. Enfin, l’activité physique intense de type natation, course à pied ou tout sport collectif permet à l’organisme de libérer de la dopamine ce qui permet de se sentir bien après l’effort. Vous n’aurez pas à marcher plus tard 30 minutes dans un programme thérapeutique élaboré par votre médecin, parce que votre coeur sera déjà en forme!

Solution #2: Le repos, la sieste ou le micro sommeil

L’organisme récupère même lors de siestes de 2-3 minutes. Toutefois il a besoin d’une nuit complète par semaine pour recharger les batteries. Ne vous privez pas des siestes. Je n’irais pas jusqu’à vous recommander de tester le sommeil polyphasique, mais une sieste entre 10 et 20 minutes est le top pour redémarrer à n’importe quel moment de la journée!

Solution #3: La diététique

Tout effort de l’organisme épuise rapidement ses réserves.

  • Vitamine C

Une idée reçue veut que la vitamine C empêche de dormir ce qui est totalement faux. Ce sont les fructoses des fruits qui empêchent un sommeil réparateur car ces sucres demandent une longue digestion. La vitamine C en comprimé permet au corps de se recharger durant la nuit et de se réveiller en pleine forme. L’inactivité de la nuit permet au corps de stocker la vitamine au lieu de l’utiliser dans des activités.

  • Vitamine D

La supplémentation en vitamine D permet de pallier au manque d’exposition à la lumière du soleil nécessaire à la calcification des os et à la bonne humeur.

  • Calcium

En revanche les laitage (lait de vache ou autre) décalcifient les os. Si vous voulez du bon calcium pour des os solides n’écoutez pas les messages publicitaire d’une grande multinationale bien connue, mangez des légumes frais et buvez de l’eau minérale!

Conclusion

Voilà, ceci est le fruit de mon expérience et des mes recherches personnelles. Je ne prétend détenir aucune vérité, mais mon expérience m’a amené à constater que l’environnement et le mode de vie des individus influençait de manière significative leur santé et leur qualité de vie. Et vous, quelles sont selon vous les meilleures solutions pour travailler la nuit tout en gardant une hygiène de vie optimale?

image: ladyheart

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (2 votes)
Note: 9, 00 / 10
Loading...Loading...

2 Commentaires sur "3 solutions au travail posté de nuit (autre que le café)"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.

*