Objectifs de stage en chirurgie orthopédique et traumatologique

skullbones





Quels sont les soins et compétences que l’on peut valider en chirurgie ? Les objectifs de stages en chirurgie orthopédiques sont très variés.

Qu’on soit en première année ou en troisième année à l’IFSI il y a toujours des trucs intéressant à apprendre. Dans cet article je vous explique le service, les soins et diagnostics prévalents et quelques  objectifs…

La chirurgie: ça fait mal, ça saigne, ça immobilise et ça peut s’infecter

Au niveau des diagnostics IDE on retrouve donc les diagnostics de:

  • douleur
  • risque d’hémorragie interne (pouls élevé + fébricule à 38°), externe (état du pansement)
  • risque thromboemboliques: il faut systématiquement surélever les jambes sauf chez les patients artéritiques (aomi), surveiller l’état des mollets (signe de phlébite: douleur, chaleur, oedème blanc et dur, douleur à la dorsiflexion du mollet, dissociation pouls/t°)
  • risque d’infection
  • risque d’atteinte à l’intégrité de la peau (rôle propre)
  • risque de constipation et risque d’occlusion
  • risque de globe vésical (>450ml)
  • risque de déséquilibre glycémique
  • risque de dysfonctionnement neurovasculaires périphériques
  • risque de luxation de prothèse: mettre systématiquement un coussin entre les jambes et tourner le patient du côté opposé à la chirurgie (sur le membre valide) afin d’éviter la luxation (surtout dans les opération du genoux, du fémur ou de la hanche)

Pour les soins on retrouve:

  • la préparation et l’injection d’anticoagulants (à faire du côté opposé à la chirurgie)
  • la préparation, la pose et le réglage du débit d’antibiotiques. Attention: l’augmentin ne se prépare pas avec du G5% mais uniquement avec du NaCl car cela change le principe actif du produit: au lieu d’avoir de l’acide clavulanique avec de l’amoxicilline (= augmentin), on obtient de l’amoxicilline (clamoxyl) seulement qui n’est pas du tout le même antibiotique.
  • l’effleurage à l’huile de soin pour prévenir les escarres, l’évaluation du score de braden et la mise en place de matelas à air anti-escarres, la mise en place d’une fiche de surveillance alimentaire, l’administration de complément hyperprotéinés
  • la réalisation de protocoles d’insuline rapide en fonction de la glycémie

On surveille aussi les effets secondaires des morphiniques:

Pour la douleur on retrouve les protocoles antalgiques de palier 2 (paracétamol, codéine, nefopam) et de palier 3 (morphine, oxynorm, etc.) On a également les effets secondaires de la morphine à surveiller avec notamment un procotole « zophren » contre les nausées et vomissements, la fréquence respiratoire et la constipation. La température pour le risque infectieux.

Comment prioriser les surveillances?

Par ordre de priorité (toujours du plus propre au plus sale):

  • la tête: état de conscience, somnolence (échelle de la sédation, fréquence respi), douleur (EVS D1-4)
  • la perfusion: passe t-elle? Le débit est-il le bon?
  • le cathéter: y a t-il des signes d’inflammation locale?
  • l’état du pansement: est-il propre? (si non, entourer la tâche et indiquer la mention «tâché cartographié»)
  • l’état cutané: oui, il faut regarder TOUS les points d’appuis, et mettre les talons en décharge si besoin
  • la sonde urinaire: les urines sont-elles claires? Relever la diurèse
  • le redon: est-il de type aspiratif? Ou en déclive? Combien de ml donne t-il?
  • les effets secondaires des traitements
  • Autre chose? …

Le délais avant de manger

Après une anesthésie générale (AG), il faut toujours attendre 4 heures après un retour de bloc dans le service et 6 heures après l’opération pour pouvoir donner à manger au patient.

En revanche pour les rachis-anesthésies les patients peuvent manger tout de suite.

Le service

Il y a autour de 16 lits, on retrouve tout type de chirurgie traumatologique. Vous avez la chirurgie programmée et la chirurgie en urgence. Autant vous dire que tous les jours c’est le défilé des entrées et des sorties avec leur lot d’imprévus et de papiers à faire…

Les plus +

Les entrées, les sorties, la préparation pour des examens, la préparation pré-op, les surveillances post-opératoires, l’organisation, etc.

Pour les retours de bloc, il y a toutes les surveillances liées à l’anesthésie dont:

On apprend à prioriser nos actions et à faire les liens très rapidement entre les pathologies, les traitements et les risques. Ce lieu de stage est très formateur. En plus on travaille directement en collaboration avec les aide-soignants. On se sert à la fois du rôle prescrit (avec le médecin) et du rôle propre.

Au niveau des soins techniques on peut vraiment tout valider (de même au niveau des compétences). On peut approfondir ses connaissances en prothèses: pth, ptg, arthrodèses, clou, prothèse intermédiaire, etc.

Les moins –

La chirurgie est réputée difficile pour le relationnel avec de nombreux chirurgiens. C’est en partie à cause du fait que la chirurgie est un peu le service après vente des chirurgiens, et le moindre retard dans la préparation d’un patient ou autre et c’est le drame assuré… ou quasi assuré.

Quels objectifs pour ce stage?

Vous pouvez valider tout type d’objectifs. Si vous vous intéressez vraiment au fonctionnement du service, ses protocoles, et aux traitements vous pouvez faire de gros progrès.

Par contre pour ma part les cours de traumato ne m’ont pratiquement par servi étant donné que c’étaient plutôt des cours destinés à des médecins plus qu’à des infirmièr(e)s (c’est un peu le point noir de notre formation). Je me suis beaucoup servi de mes cours de pharmaco, mais tout le reste je l’ai appris en stage.

Que pensez-vous de ces objectifs de stage ? En rajouteriez-vous d’autres ?

A bientôt,

Benoit

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (8 votes)
Note: 10, 00 / 10
Loading...Loading...

Soyez le premier à commenter sur "Objectifs de stage en chirurgie orthopédique et traumatologique"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.

*