Pourquoi Réaliser un Sondage Évacuateur?

bladderscan

Dans cet article je vous partage la situation d’une de mes analyses de pratique. Il s’agit du sondage évacuateur (vu durant mon stage au bloc opératoire/ salle de réveil). Pourquoi un tel soin? Quel est le principal risque? Etc.

La reprise de la fonction urinaire peut mettre un certain temps en fonction du temps d’élimination des drogues par le métabolisme après une anesthésie générale.

Le danger est qu’un patient « claque » sa vessie à cause d’une reprise de la fonction urinaire trop tardive, les urines s’accumulant dans la vessie dépassant les capacités de stockage en volume de l’organe.

En SSPI (salle de soin post-interventionnelle), après une anesthésie générale, il arrive parfois que les patients se mettent en rétention urinaire lié aux morphiniques. Avant, pendant et après l’intervention chirurgicale, nous les perfusons de soluté afin d’injecter les diverses drogues nécessaires à l’anesthésie. Cela leur remplit la vessie et il faut impérativement contrôler par Bladder Scan (scanneur de vessie) le volume de la vessie, ceci afin d’éviter un globe vésical dont les lésions sont irréversibles et entraînent une incontinence urinaire du fait de l’étirement des parois au delà de 500ml d’urines qui ne deviennent plus contractiles.

La patiente à 28 ans et après Bladder Scan présente dans sa vessie 520 ml d’urines. Au-delà de 450 ml il est conseillé de surveiller la miction et, si elle n’est pas possible ou ne reprend pas, d’effectuer un sondage évacuateur en attendant que le sphincter de la vessie retrouve sa sensibilité, sa fonction d’évacuation.
L’anesthésie va bientôt se lever et le sondage évacuateur n’est pas obligatoire dans ce cas précis, mais reste malgré tout un sondage de confort pour la patiente. C’est à dire qu’au lieu d’attendre la levée de l’anesthésie avec un risque de globe vésical, il est préférable de vidanger sa vessie.

Comme le sondage évacuateur est un acte désagréable pour la patiente, je lui explique en quoi il consiste et lui précise bien que c’est désagréable mais que cela soulagera sa vessie. Je lui demande donc si elle souhaite que je réalise cet acte. La patiente souhaite le sondage. Dans une SSPI, tous les actes prescrits sont protocolisés ou sous la responsabilité du médecin anesthésiste présent ce jour-là.

Pour ce sondage évacuateur il nous a fallu être deux, puisque cet acte se réalise en stérile. C’est un acte prescrit par le médecin. En aucun cas un infirmier ne peut prendre l’initiative de réaliser cet acte. En revanche il relève de son rôle prescrit de contrôler le volume par Bladder Scan et d’informer le médecin anesthésiste si le volume dépasse les 450 à 500 ml lorsque l’anesthésie n’est toujours pas levée.

Si cet article vous a apporté des éléments de réponse, n’hésitez pas à Liker la Fan page Facebook du blog :)

A bientôt,

Benoit

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars
(0 votes)
Loading...Loading...

Soyez le premier à commenter sur "Pourquoi Réaliser un Sondage Évacuateur?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.

*