5 astuces pour réussir son projet technologique

Dans cet article je vous partage 5 tips qui m’ont beaucoup servi dans la création de ma première plateforme web. Si vous travaillez sur un projet web, sachez que 80% de ce que vous pensez vous mènera à la ruine. Même si à priori vous avez fait les bonnes études. Au final, seul le marché décide de l’utilité de votre projet.

1- Pensez « Produit Minimum Viable »

2 critères sont essentiels pour votre produit minimum viable.

Le premier c’est le respect quasi religieux de votre budget.

Prévoyez un budget supplémentaire de 40% à votre somme initiale. Ceci afin de prévoir les corrections et adaptation futures.

Il existe des critères bien précis pour définir votre produit minimum viable. J’en parle justement dans ma formation sur l’entreprenariat dans la santé.

Le second est l’étape « marché ».

Vous ne pouvez pas inventer un truc ou copier ce qui se fait déjà. Vous devez partir d’un marché existant, que vous aurez au préalable créé. Une bonne idée pour tester votre idée est de créer de multiples pages ou groupe facebook avec vos différents mots clés et quelques mots décrivant votre concept. Si vous avez des inscris régulièrement, alors passez à la seconde étape qui consiste à créer du contenu pour tester votre produit minimum viable. Sinon… réitérez, jusqu’à ce que vous obtenez du résultat.

Si vous zappez cette étape cruciale, vous irez droit à l’échec. Le plus grave n’est pas d’échouer. Le plus grave est de perdre son temps et s’investir sur une idée au lieu d’un réel projet.

2- Lancez votre projet dans les 30 jours, pas plus

C’est l’histoire de la super équipe qui passent 1 an à bosser sur un projet avec des fonds…

La pire des choses si vous démarrez dans le domaine c’est de démarrer avec beaucoup d’argent. Vous courrez le risque à 80% de vous planter.

En effet, sans argent, avec peu de ressources, vous allez devoir être créatif et vous n’aurez ni le temps, ni l’argent ni l’envie de vous perdre dans des tâches inutiles. 30 jours est suffisant pour tester votre produit minimum viable. Au-delà, si vous n’obtenez aucun résultat tangible, vous finirez par perdre votre motivation. La motivation c’est vous et votre temps. C’est le carburant plus précieux que l’argent pour votre projet. Ne la gaspillez pas sous aucun prétexte, même si votre meilleur ami vous invite à boire un coup après le travail. Restez toujours focus.

3- Ne faites pas d’auto-promotion, le marketing c’est mal (du moins au début)

J’ai rencontré pleins d’entrepreneurs qui ont commencé par promouvoir leur idée avant même d’avoir un produit minimum viable.

Réfléchissez. Les gens, vos futurs clients, se fichent de votre marketing. Ils veulent résoudre un problème. Ceux pour qui ce problème est vraiment problématique vous paieront. Travailler avec eux uniquement vous évitera de vous disperser.

Le marketing sert juste à scaler. Gardez bien ça en tête.

Enfin, l’argent et votre temps devrait être alloué au développement et à la croissance de votre projet. Car vous avez probablement des concurrents qui disposent eux de plusieurs millions d’euros et de compétences que vous n’avez pas. J’aime bien l’image du sous-marin. Faites votre truc dans votre coin, mettez-y de la puissance, concentrez vous sur ce qui est important, et une fois que vous êtes rentables (<50 K euros/an) alors scalez et prenez votre part du marché !

4- Soyez agiles !

J’ai engagé personnellement deux prestataires. Un français et un autre en Inde. Pourquoi ? Au début de mon premier projet je me suis rendu compte que la taille de mon marché était trop restreinte. Idelrempla cible 100 000 professionnels de santé, ce qui est très peu. Impossible d’acquérir la croissance nécessaire à la poursuite d’autres projets. J’ai donc engagé un prestataire étranger pour lancer un projet similaire sur un marché plus élargi. Au final ce sont 2 produits bien distincts qui ont été réalisés.

En gérant 2 projets simultanément vous allez apprendre 2 fois plus. Vous allez aussi pouvoir voir la concurrence, négocier certaines choses que vous ne feriez pas en temps normal avec un seul prestataire.

Enfin, si vos projets sont 2 succès, vous aurez une croissance plus explosive que si vous vous étiez focalisés sur un seul projet.

5- Cultivez le secret…

Beaucoup de débutant crient haut et fort ce qu’ils sont en train de faire. Quelques mois plus tard ils découvrent avec stupeur que quelqu’un a réalisé leur projet plus rapidement qu’eux. Etonnant n’est-ce pas ?

C’est simple. Vous devez uniquement vous focaliser sur vos premiers clients. L’idée au départ est d’évaluer si votre projet est viable sur le long terme. Ce n’est seulement lorsque votre projet tournera comme il faut et qu’il sera rentable que vous pourrez scaler, sortir votre sous-marin de l’eau et vous afficher à la concurrence.

Enfin, la plupart des gens se fichent éperdument de vous et votre projet tant qu’il n’est pas réussi. Ce n’est pas mal, c’est normal. Si vous n’êtes pas prêt à respecter toutes ces étapes et à travailler dur, vous n’irez nulle part.

Enfin dernier conseil, vous devez apprendre la culture de l’échec. Plus vous échouerez et plus vous pourrez remarquer vos petits succès. L’échec est le plus grand maître et il est à la portée de tous.

Alors en conclusion, oui c’est pas une vie de vivre comme un moine dans son coin et avoir des préoccupation très éloignée de ses amis ou de sa famille. Eux ne voient que le résultat. Focalisez-vous sur VOTRE processus.

En respectant ces 5 conseils vous connaîtrez plus d’échecs que la moyenne et, in fine, vous obtiendrez d’excellent résultats. Eh oui, désolé. Henry Ford a passé 3 années de sa vie à travailler dans la ferme de ses parents reclus avant de monter sa première automobile. Economisez pendant 3 an, travaillez dur, et ensuite faites le point. Vous serez surpris du résultat.

Entreprendre ça ne s’invente pas, il faut avoir la structure de base comme j’en parle dans ma formation sur le sujet. Et vous, où en êtes-vous de votre projet tech ?

Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars
(0 votes)
Loading...
[ois skin="4"]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*