Passerelle infirmier médecin : poursuivre ses études en… Médecine !

Vous verrez dans ce nouvel article les détails de la passerelle infirmier médecin qui vient d’être possible depuis 2017. C’est une excellente nouvelle pour beaucoup de soignant qui vont pouvoir donner un nouveau sens à leurs soins et leur carrière professionnelle.

Comme je l’explique sur ce blog la volonté et la détermination ne suffisent pas pour réussir un concours ou mener à bien sa carrière professionnelle. Bien souvent, celle-ci est semée d’embûches personnelles, professionnelles, matérielles ou autre. Voyons de quoi retourne cette nouvelle passerelle infirmier médecin.

Donc oui, aujourd’hui si vous êtes aide-soignant vous pouvez désormais aspirer à devenir… médecin ! C’est une excellente nouvelle pour toutes celles et ceux qui aiment les challenges et ont un goût certain pour la médecine. Nous allons voir comment.

Toutes les conditions de cette « passerelle » sont disponibles dans l’arrêté du 24 mars 2017 que nous allons décortiquer ensemble.

Que signifie cet arrêté concrètement ?

Concrètement vous allez pouvoir accéder aux études de médecine directement en 2ème ou 3 ème année de médecine sans passer la sélection redoutable du concours de PACES.

Pour accéder aux études l’arrêté stipule que « les professionnels paramédicaux justifiant d’un exercice professionnel de deux ans à temps plein et titulaires d’un diplôme sanctionnant au moins trois années d’études supérieures permettant cet exercice sont éligibles à ce dispositif. »

Pour tenter d’être admis en deuxième ou troisième année de médecine, « les candidats doivent déposer au plus tard le 31 mars de chaque année, auprès d’une unité de formation et de recherche médicale, odontologique ou pharmaceutique ou d’une structure dispensant la formation de sage-femme, un dossier comportant les pièces suivantes :
– copie de leur pièce d’identité ;
– curriculum vitae détaillé à partir de l’année d’obtention du baccalauréat ;
– copie du (des) diplôme(s) obtenu(s) accompagné(s) du supplément au diplôme ou attestation justifiant de la validation, dans l’Union européenne ou dans un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou dans la Confédération suisse ou dans la Principauté d’Andorre, de deux années d’études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année ;
– lettre de motivation précisant notamment les raisons de leur candidature ;
– attestation sur l’honneur indiquant le nombre de présentations dans le cadre de la procédure prévue par le présent arrêté avec la précision de l’année de candidature et de la filière postulée ;
– attestation sur l’honneur indiquant le nombre de présentations au titre des deux arrêtés susvisés du 10 juillet 2010 et, le cas échéant, le nombre d’inscriptions en première année commune aux études de santé ;
– justificatifs le cas échéant d’un exercice professionnel de deux ans à temps plein en lien avec le diplôme d’auxiliaire médical ;
– pour les enseignants-chercheurs, copie de l’arrêté de nomination. »

C’est donc une excellente nouvelle pour la profession infirmière. Si vous passez les concours d’infirmier aujourd’hui, vous avez désormais de nouveaux choix de carrière qui s’offrent à vous.

C’est certain qu’il y a des conditions assez draconiennes de sélection car ce sont de nouvelles « portes ». Mais si vous avez la niaque et l’envie vous pouvez donner un nouveau sens à votre carrière. Personnellement je ne blâmerais pas une telle mesure car j’ai pu devenir infirmier grâce aux possibilités de prise en charge de ma formation par le système social français. Alors oui c’est vrai que c’est difficile de comprendre comment cela fonctionne et surtout ne pas baisser les bras en cours de route. Mais ça vaut largement la peine, surtout lorsqu’au final on a son diplôme et qu’on est plus épanoui professionnellement. A ce sujet si vous souhaitez devenir infirmier(e) et intégrer l’IFSI l’année prochaine vous pouvez choisir l’accompagnement qui vous convient pour vous préparer à réussir les concours infirmiers en découvrant mes préparations au concours.

Si vous voulez réussir votre projet pro vous trouverez des moyens, si vous voulez juste vous donner bonne conscience vous trouverez des excuses de ne pas y arriver. C’est un peu dur dit comme cela mais c’est vraiment comme ça que ça marche. Toutes celles et ceux qui suivent ce blog savent de quoi je parle.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le à quelqu’un qui aurait besoin d’infos sur comment devenir médecin en étant infirmier 😉

Que pensez-vous de cette possibilité de carrière nouvelle pour les infirmiers aujourd’hui ?

Benoit

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 votes)
Note: 10,00 / 10
Loading...

4 Commentaires sur "Passerelle infirmier médecin : poursuivre ses études en… Médecine !"

  1. j’aime l’information elle même mais surtout le ton de cet article où je retrouve ce côté battant qui m’a beaucoup plu et énormément aidé dans le livre pour la préparation du concours. je n’ai pas encore le résultat final mais en tout cas j’ai passé les épreuves « sans stress » grâce à cette méthode et je suis très confiante pour le résultat et ravie de ces perspectives d’avenir supplémentaire.

  2. S’il vous plaît , pouvez-vous me dire s’il y’a une possibilité pour les étudiants en soins infirmiers étrangers de suivre leur études en Médecine et merci .

    • Bonsoir,

      Oui bien sûr qu’il existe des possibilités, il faut te renseigner dans les universités directement et passer quelques coups de fil.
      A priori tu auras peut-être quelques équivalences, mais tu devras recommencer à zéro les études de médecine. Il n’y a pas d’harmonisation entre les pays, je pense qu’il faut attendre quelques décennies avant qu’on en arrive là 🙂

      Bon courage pour ton projet !

Répondre à Benoit SARTRE Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*