Krach 2020, tout ce que vous devez savoir

Vous êtes IDEL, infirmière ou infirmier libéral ou entrepreneur ? Vous gagnez de l’argent par vous-mêmes et vous demandez comment protéger votre argent en cas de défaut de votre banque ou pire… de l’Etat ? Voici les meilleures solutions.

En temps de crise l’objectif n’est pas de gagner de l’argent mais plutôt… de ne pas le perdre !

Avec les taux négatifs exceptionnels, le quantitavie easing (QE pour les intimes) de la Banque Centrale Européenne et la dette française à 98,4% de son PIB, nous sommes à grand risque de faillite aussi bien bancaire qu’au niveau de l’Etat.

Crise de 2009, bis repetita…

En 2008 ce sont les Etats qui ont volé au secours des banques lorsqu’elles ont techniquement fait faillites.

Les Etats ne pouvant plus sauver les banques en 2020 (car ils n’ont plus un rond), ils ont donc voté une loi de Bail-In qui stipule qu’ils ponctionneront directement dans vos comptes bancaires, votre épargne durement gagnée… comme en Grèce 🙂

Si vous êtes infirmier libéral ou entrepreneur dans le domaine du soin et de la santé, vous devez vous tenir à jour concernant les actualités économiques, la fiscalité et les dernières lois gouvernementales qui impactent directement votre activité et votre patrimoine.

Les différents risques contre lesquels VOUS DEVEZ vous protéger : 3 défauts dangereux…

Défaut n°1 : faillite de votre banque

La garantie à 100 000€ de vos avoirs ne fonctionnent que dans le cas où l’Etat n’est pas endetté à 100%. Aujourd’hui cette garantie n’est donc plus fiable. Donc si votre banque fait faillite, vous êtes créditeur de la banque. Elle saute, vous sautez avec et l’Etat ne peut pas vous aider, car il n’a plus un sous…

Défaut n°2 : faillite de votre Etat

Nous en avons déjà parlé. Lorsqu’on est endetté à 100% de son PIB national, on ne peut plus parler de solvabilité mais de RISQUE. Le contexte social difficile en France depuis une dizaine d’année ne laisse rien présager de bon économiquement parlant.

Défaut n°3 : une crise monétaire

Celui-ci est le pire de tous.

Le défaut monétaire d’un pays est lorsque la monnaie de celui-ci ne vaut plus RIEN.

Clairement, depuis 2015 le Quantative Easing (QE pour les intimes) a largement dévalué la monnaie euro. C’est à cette date qu’ils ont imprimé 80 milliards d’euros tous les mois pour éviter une déflation…

Cet argent étant parti majoritairement dans les marchés financiers et ayant alimenté une bulle plus grosse que celle de 2007, il est inutile de vous dire qu’aujourd’hui il existe bel et bien un risque monétaire réel sur la monnaie euro. D’autant que de nombreux pays de la zone Euro comme l’Italie sont déjà en faillite technique avec plus 134,8% d’endettement…

La solution

Le seul moyen de protéger votre épargne d’une banque en faillite, d’un Etat en faillite ou d’une dévaluation de l’euro sont les fond de trésorerie monétaire en devise étrangère.

Typidement des  monnaies fortes comme le Dollar, la Couronne Norvégienne ou la Livre Sterling sont de bons refuge. Vous ne gagnerez rien en terme de rentabilité, mais on parle de préserver son épargne, pas de gagner de l’argent lorsqu’on rentre en période de récession économique.

Comment ça marche ?

C’est très simple. Il vous suffit de demander à votre banque d’ouvrir un compte en devise étrangère ou de placer votre argent sur un OPC ou un OPCVM monétaire. Ce support financier est un fond de trésorerie sur lequel vous serez propriétaire d’une certaine quantité d’action.

Donc vous aurez des titres de propriété qui seront insaisissable dans un cas d’éffondrement bancaire, étatitque et monétaire en euro car ces fonds sont hors bilan de la banque, et en devise étrangère. La banque ne peut pas utiliser cet argent pour spéculer avec. Ce qu’elle fait allègrement avec votre épargne courante…

Il y a une raison si la Grande Bretagne est sortie de l’Euro. Pensez-y. Si vous avez une entreprise, vous devez connaître ces 3 risques concernant votre capital.

Il est fort à parier qu’un scénario comme en Grèce ou à Chypre se produise pour une simple raison. La France n’est pas assez productive. Je vous laisse tirer vous-mêmes vos propres conclusions.

Attention, mon article est le fruit de mes recherches et uniquement, mon point de vu. Vous devez réfléchir par vous-même avant de prendre toute décision concernant votre argent.

Vous voilà prévenu…

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars
(0 votes)
Loading...

2 Commentaires sur "Krach 2020, tout ce que vous devez savoir"

  1. « KRACH 2020, TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR »
    très déçue de vous voir jouer ce jeu la et pourquoi ? l’appât du gain
    j’avais beaucoup d’admiration pour votre travail de conseil pour le concours infirmier mais aujourd’hui je doute énormément de votre honneté intellectuelle et votre grandeur d’âme
    restez donc fidèle à vous même sans vous perdre dans un business tres contestable

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*