« Je m’évanouie quand je vois du sang » (critique de certains préjugés…)

Certaines personnes pensent que pour être infirmier il faut être fort mentalement: aimer la mort, la souffrance et la vue du sang, etc. Mais personne n’aime ces choses-là, à moins d’avoir un sérieux problème avec la vie…

J’ai rencontré ces personnes partout. Elles parlent et sont convaincues de tout. Certaines de ces personnes ont fait partie de ma promo. Et vous savez quoi? Heureusement que peu de personnes écoutent ces gens-là. Car le monde serait… démoralisant.

La bonne nouvelle c’est que nous avons tous des choses à apprendre tout le temps. Je connais des professionnels infirmiers qui ont eu leur lot de difficultés avec leurs études ou la profession, et ce sont de bons professionnels.

« Si tu as un rêve tu dois le protéger »

Ce que je veux vous dire, c’est que si quelqu’un vous dit que vous n’y arriverez pas ou que vous ne pouvez pas, vous n’êtes pas obligé d’écouter cette personne.

Souvent les gens parlent de leur point de vu personnel et n’ont jamais changé quoi que ce soit dans leur vie de significatif: ils ont les mêmes amis depuis 10 ans, fréquentent les mêmes endroits, et quand vous les écoutez parler ils savent tout de tout.

Comme ils pensent que c’est impossible pour eux-mêmes, ils ne voient pas comment vous pourriez y arriver, comme dans cette vidéo extraite de « A la recherche du bonheur » où le personnage principal (incarné par Will Smith) explique à son fils qu’il doit poursuivre ses rêves et ne pas écouter les autres:

C’est triste à dire, mais le monde est fait de deux sortes de personnes: celles qui ne changent pas et qui ne conçoivent pas que les autres puissent changer, et celles qui croient vraiment qu’ils peuvent dépasser leurs appréhensions et s’améliorer (je fais parti de cette deuxième catégorie d’individus).

Pour réussir son année de prépa il faut dépasser certains préjugés

Si j’avais écouté certaines personnes, je n’aurais jamais rien pu faire…

Pourquoi? Car avant de faire les études d’infirmier je ne savais même pas faire un simple petit pansement… (« toi infirmier?… LOL »)

D’autres s’évanouissent à la vue du sang, d’autres encore sont stressés et dorment mal… Mais vous savez quoi? Il y a ce mot: apprendre. Et grâce à ce simple mot des milliers de personnes ont réussi à faire une différence dans le monde.

« Be the change that you wish to see in the world » – Mahatma Gandhi

Et vous, quelle est votre difficulté dans votre préparation? Ecoutez-vous ces « briseurs de rêves » ou au contraire vous donnez-vous les moyens de réussir?

PS: N’hésitez pas à Liker la page Facebook si cet article vous a aidé 🙂

Photo par *** Fanch The System !!! *** /  CCBY

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 votes)
Note: 10,00 / 10
Loading...

2 Commentaires sur "« Je m’évanouie quand je vois du sang » (critique de certains préjugés…)"

  1. Merci pour cet article, Benoit.

    Je trouve qu’effectivement certaines personnes, par peur, peuvent nous partager, leurs propres inquiétudes, et ainsi influencer nos choix.
    Je pense que pour être réellement conscient de ce qui vient de soi et faire les choses pour SOI, il est important de se questionner sur ce qui vient de « moi » et ce qui vient de « l’autre ». Une fois que l’on a réussit à répondre à cette question.
    Il est important de s’intéresser à ce qui motive nos choix, et de ressentir que c’est vraiment la bonne chose.
    Ainsi on est en accord avec soi, et on entreprendra des actions justes, en adéquation avec ce que nous sommes! De plus, le fait d’avoir réfléchit à nos motivations, nous permettra lors de moments de doute, de rebondir plus facilement.

    Je te souhaite une bonne continuation à toi, et au plaisir de te relire =)

    P.S: Merci pour ce site qui permet d’avoir un regard neuf sur la profession soignante: Avec une préoccupation centrale sur le bien être du soignant pour pouvoir aider au mieux des personnes qui a un moment de leur vie, on besoin de soins, en passant du curatif au relationnel.

  2. Très juste ce que tu dit. Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*