LES RAPAT’ DE TOM – DIABÈTE CACHÉ

 

 ÉPISODE 09: DIABÈTE CACHÉ

Espagne

L’Espagne… Ah l’Espagne ! J’ai fait quelques rapatriements depuis l’Espagne, et le rapatriement là-bas, c’est tout ou rien. Soit tu as un patient très bien cadré, une traductrice qui t’aide à avoir les bonnes infos, des gens aimables et gentils, soit tu as tout le contraire. C’est une chance sur deux, pas de demi-mesures. Mon premier rapatriement en Espagne, je m’en souviens bien. D’emblée, ça commence mal, nous atterrissons dans le mauvais hôpital.

Nous ne nous en rendons compte qu’après une heure de palabres avec les dames de l’accueil. Super, en route pour le bon hôpital. Cette fois-ci c’est le bon. Nous récupérons notre patiente en traumatologie. Elle s’est cassée le col du fémur. Nous la transférons sur le brancard quand le médecin arrive. Très bien, je vais pouvoir avoir des infos directement avec lui. Je parle un peu avec lui et lui demande si elle a d’autres problèmes de santé particuliers. Il me répond que non, les constantes sont bonnes, la plaie opératoire propre, le dextro est bon. ( dextro : hémoglucotest, permettant de mesurer le taux de sucre dans le sang, pour les patients diabétiques ).

Mon cerveau s’arrête un instant. Dextro?? La patiente est diabétique?? J’explique rapidement au médecin que personne ne me l’avait dit, je n’ai donc pas l’appareil pour mesurer la glycémie de la patiente ( c’est un de mes premiers rapatriements et je ne suis pas encore aussi prévoyant que maintenant ). Il me répond que celle-ci est très stable et que pendant les huit heures de trajet je n’aurais pas besoin de la surveiller sur le plan glycémique. Me voilà ( pas tout à fait ) rassuré. Nous partons quand même, et j’espère que l’ambulancier va rouler un peu, histoire d’être en France si il se passe quelque chose ( je n’ai rien contre les espagnols, mais c’est plus simple de parler en français si je dois apeler un médecin du SAMU ).
Bref, le trajet se passe bien, ma patiente est très sympathique et je commence à discuter avec elle. Je me dois quand même de lui poser la question fatidique : « et au niveau de vos glycémies, vous n’avez pas de souci particulier? »
« Oh si ! Je fais le yoyo ce n’est jamais stable ! »
Super… Je lui explique donc ma situation, préférant jouer franc jeu, et lui dis qu’elle doit me prévenir de suite si elle ne se sent pas bien. Pas inquiète pour un sou, elle me répond qu’elle me préviendra, et s’endort sur ces entre-faits. Je la laisse se reposer un peu mais je suis obligé de la réveiller régulièrement ( l’état de conscience est un des premiers signes de l’hypoglycémie, seul problème qui pourrait arriver pendant le trajet ).
Au fur et à mesure que nous avançons sur la route, elle devient de moins en moins réveillable, et son discours devient de plus en plus incohérent. Je sens bien l’hypoglycémie arriver, et j’anticipe un peu en lui mettant une perfusion de sucre concentré. J’aurais espéré que ça marche, mais c’est sans compter sur la loi de l’emmerdement maximum qui veut que ma patiente fasse une véritable hypoglycémie. Je me résouds donc à lui faire un bolus de sucre, plus que concentré cette fois-ci. Environ une minute après tout est rentré dans l’ordre.
« Ça va madame? »
« Oh oui très bien merci ! Et vous? »
« Beaucoup mieux ! »
Le reste du trajet se passe sans encombre, mis a part une deuxième hypoglycémie que je traite d’emblée agressivement, peut être une peu trop mais c’est le jeu.
Arrivés à destination je demande à l’infirmière du service de vérifier la glycémie de la dame. Parfait, elle est même un peu trop haute, mais tout va bien.
Nous rentrons, et je me jure d’être plus prévoyant par la suite.

( Maintenant j’ai tout ce qu’il faut pour faire une réanimation digne de ce nom, ce qui me vaut un lumbago à chaque fois que je porte mon sac… Mais je n’ai plus de problème ! )

Les RAPAT’ DE TOM sont des récits d’aventure de rapatriement sanitaire. Tom, infirmier urgentiste, nous livre son expérience des missions sanitaires. Ce sont des histoires vraies qu’il nous partage. Pour retrouver ces « Chroniques au bord du Rapatriement Sanitaire » sur Amazon (format Kindle, 62 pages) et embarquer dans l’univers du soin, cliquez ici 🙂
Copyright © Les Rapat’ de Tom 2014 tous droits réservés. Reproduction interdite. Crédit photographique: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ASpain_(orthographic_projection).svg
Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 votes)
Note: 10,00 / 10
Loading...

Soyez le premier à commenter sur "LES RAPAT’ DE TOM – DIABÈTE CACHÉ"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*