L’Intubation à Séquence Rapide (ISR)

  • Indication:
    • coma avec GLASGOW <8
    • état de choc (*) avec détresse respiratoire
    • polytraumatisé
    • grand brûlé
    • détresse respiratoire
    • état de mal épileptique qui dure
  • Buts:
    • protéger les voies aériennes
    • suppléer l’insuffisance respiratoire
    • mettre le malade en sédation lourde
  •  Équipe:
    • 1 médecin, 2 IDE, 1AS
  • Plateau:
    • seringue
    • sonde d’intubation
    • lie
    • laryngoscope et lames
    • pince de Magill
    • canule de Guédel
  • Médicaments (anesthésie IV avec curarisation):
    • Hypnotique (ETOMIDATE 20mg/5ml, KETAMINE 250mg/5ml)
    • Curare (CELOCURINE 100mg/ 2ml)
  • Avant l’ISR:
    • scoper: TA, ECg, SpO2, FR et CO2 (capnie pour vérifier qu’on est pas dans l’estomac)
    • vérifier la fonctionnalité de l’02 et le système d’aspiration, préparer plateau + BAVU, vérifier la VVP de gros calibre et fonctionnelle, libérer la tête du lit
    • bougie d’Eishman en cas d’intubation difficile
  • Déroulement:
  1. Pré-oxygénation 3 min BAVU 02 à 100%
  2. injection de l’hypnotique par l’IDE
  3. manoeuvre de Sellick par 1 IDE jusqu’à ce que le patient soit intubé, ballonnet gonflé
  4. injection du curare par l’IDE (entraîne des fasciculations)
    1. intubation orotrachéale par le médecin
    2. gonfler le ballonnet, vérifier la pression, vérifier la position de la sonde par l’auscultation et la courbe de capnie
    3. ventiler, fixer la sonde avec la lie et le sparadrap
  • (*) État de choc:
    • Signes:
      • tachycardie, pouls filant (mécanisme compensatoire)
      • hypotension artérielle
      • troubles de la conscience
      • dyspnée, polypnée superficielle (car lutte contre l’acidose métabolique)
      • marbrures cutanée (débute au niveau des genoux, signe de vasoconstriction pour privilégier l’oxygénation des organes nobles)
      • oligo-anurie (ne pisse pas car il y a un défaut de perfusion du rein)
    • 3 types:
      • choc cardiogénique gauche= Syndrome coronarien aiguë
      • choc obstructif droit= embolie pulmonaire massive
      • choc hypovolémique= hémorragie/ vasodilatation par baisse des vaso-résistances systémiques



MENU :  SEMESTRE 1  |  SEMESTRE 2  |  SEMESTRE 3  |  SEMESTRE 4  |  SEMESTRE 5  |  SEMESTRE 6

Vous avez aimé cet article ?
Études d'infirmière: Prenez le test !
Téléchargez gratuitement ce petit quiz pour savoir si vous êtes fait pour les études d'infirmière
Évaluez cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars
(0 votes)
Loading...

Soyez le premier à commenter sur "L’Intubation à Séquence Rapide (ISR)"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.


*